Fedora

Contexte

Comme expliqué dans mon premier billet, j’ai boosté la machine d’un membre de ma famille et l’ai convaincu de passer sur Fedora pour gagner en fluidité et en rapidité. L’usage qu’elle a de son ordinateur est parfait pour une Fedora Workstation.

Fedora

Obtenir Fedora

Fedora est une distribution GNU/Linux basée sur le travail de RedHat et de son petit frère CentOS. C’est un logiciel libre. Vous pouvez donc le télécharger et l’utiliser librement, sans abonnement ni licence payante.

Pour télécharger Fedora, rien de plus simple, rendez-vous sur https://getfedora.org/fr/ et cliquez sur le bouton « Télécharger » dans la tuile « Workstation ».

Vous allez télécharger un fichier de type ISO. C’est à dire une image disque.

Celle-ci peut être gravée sur un DVD, ou bien installée sur une clef USB « bootable », ce qui est désormais plutôt la norme, les lecteurs/graveurs DVD disparaissant peu à peu du parc informatique récent.

Créer une clef bootable

Afin d’installer Fedora comme système d’exploitation sur notre machine, nous allons créer une clef « bootable ». Cela signifie que l’ordinateur démarrera avec les instructions de la clef et non du disque dur.

Pour créer cette clef bootable, vous avez besoin d’un ordinateur fonctionnel sur lequel est installé un système d’exploitation.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, voici les ressources pour Windows, Mac et Linux.

Utilisez le logiciel libre RUFUS disponible ici : https://rufus.ie/fr/

Suivez les instructions sur la page, et assurez vous que votre clef est assez grande pour supporter l’installation. Un minimum de 8GB est nécessaire je pense.

Installer Fedora

Une fois votre clef bootable créée, insérez là dans votre ordinateur éteint, et allumez-le.

Le logo de Fedora devrait s’afficher en dessous de votre « splashscreen ».

Si ce n’est pas le cas, c’est que l’ordre de boot dans le BIOS met le disque dur en premier et les port USB ensuite.

Je vous invite à aller fouiller dans le BIOS pour modifier cet ordre. Chaque ordinateur étant muni d’un BIOS qui peut changer, je ne peux pas expliquer de procédure pour cette étape.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si besoin.

Si vous avez changé votre disque dur comme évoqué dans l’article précédent, la clef devrait booter sans aucun problème.

Démarrez votre ordinateur. Cela peut mettre un peu de temps.

Vous devriez tomber sur cet écran :

Introduction Fedora

Installation pas à pas

Appuyez sur « Close », puis sur la touche « Windows » de votre clavier (la touche entre ctrl et alt).

Sous Fedora, cette touche est appelée la touche « Super »

Vous verrez alors apparaitre, comme sur MacOS un dashboard en bas de l’écran.

Cliquez sur « Install to hard drive », l’icône blanche située tout à droite.

1
Dashboard Fedora
1

Ici se trouve le raccourci pour installer Fedora

Voilà, la procédure d’installation est lancée !

Voyons quelles sont les étapes pas à pas.

  • 1

    Choix de la langue

    Choisissez la langue qui vous convient.

    Dans ce tutoriel, nous utiliserons le Français (France).

    Cliquez sur continuer une fois la langue séléctionnée

  • 2

    Heure et Date

    Cliquez sur Heure et Date.

    Sélectionnez votre fuseau horaire et cliquez en haut à gauche sur le bouton « Fait »

    2

  • 3

    Installation Destination

    Cliquez sur « Installation Destination ».

    Votre disque dur devrait apparaitre.

    Dans ce tuto, nous utiliserons la configuration simple par défaut, c’est à dire « Automatique ». Vous n’avez donc rien à faire.

    Cliquez sur « Fait » en haut à gauche.

  • 4

    Lancement de l’installation

    Vous revenez alors à la page de résumé de l’installation, tous les voyants devraient être au vert.

    Cliquez sur « Commencez l’installation »

    Laissez le travailler tranquillement.

    4

  • 5

    Fin de l’installation

    L’installation terminée, cliquez sur le bouton « Terminer l’installation ».

    Le programme d’installation se ferme.

    Cliquez sur l’icône de la batterie en haut à droite, puis sur « Power Off / Log Out ». Puis « Power Off… »

    L’ordinateur s’éteint.

    Retirez la clef USB bootable.

    Démarrez à nouveau l’ordinateur.

  • 6

    Début de la configuration

    Au démarrage, un message de bienvenue vous invite à utiliser l’assistant de configuration.

    C’est ce que nous allons faire.

    Cliquez sur « Démarrer la configuration »

    6

  • 7

    Réseau filaire ou Wi-Fi

    Sélectionnez votre réseau Wi-Fi afin de télécharger les mises à jour.

    Entrez le mot de passe, et cliquez sur « Suivant » en haut à droite.

  • 8

    Confidentialité

    Choisissez vos préférences et cliquez sur suivant

    8

  • 9

    Dépôts de logiciels tiers

    Pour une utilisation plus simple à l’avenir, je vous conseille de les activer. Cela vous permettra de télécharger des logiciels non libres de droits, mais très pratiques.

  • 10

    Comptes en ligne

    Vous pouvez lier votre compte Google ou Microsoft (ou encore NextCloud si vous en avez un) à votre Fedora.

    Ceci vous permettra de récupérer vos mails, vos contacts et vos agenda directement sur votre machine via les clients lourds.

    10

  • 11

    Nom d’utilisateur et mot de passe

    Indiquez sur cette étape votre nom, choisissez votre identifiant de connexion, ensuite, renseignez votre mot de passe.

  • 12

    Fin de la configuration

    Vous pouvez désormais utiliser votre nouveau système d’exploitation.

    Félicitations !

    12

Je vous conseil désormais à mettre à jour tout votre environnement flambant neuf. Il suffit de cliquer sur la boîte de dialogue qui vous invite à mettre votre système à jour, ou bien le faire via une petite ligne de commande.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.